Archives par étiquette : art contemporain

Global Tekno 8, un succès

Il faut se l’avouer parfois : ça marche ! Le pari (fou) de Jérôme Carrié, directeur de la Fabrique, centre d’art universitaire, attire un public jeune et bigarré. Le vernissage fut coloré et festif avec le direct radio, des DJs dans la salle de concert et les artistes venus pour l’occasion, comme Olivier Degorce et Yvette Neliaz que vous entendrez dans la visite audio de l’expo ci dessous.

Enregistré par Olivier Degorce, Jérôme Carrié nous fait la visite de Global Tekno 8

Succès également à la conférence idoine donnée aux Abattoirs jeudi 22 novembre suivie d’un Cinémix de Jean-Yves Leloup. On a même refusé quelques 200 personnes.

À suivre

Photos par Sophie Soum

Une pétition en soutien à Yves Aupetitallot

Soutenir une pétition pour dénoncer la brutalité d’un licenciement sans fondement objectif à ce jour d’un directeur de centre d’art alors que nous sommes en guerre, pourquoi ? Au même titre que Matteo Renzi investit dans l’accès à la culture, la création que dans le renforcement des forces armées et la police italiennes (voir article sur BFM ici), cette pétition est un acte de résistance à plusieurs éléments de déni de notre belle politique culturelle.

D’abord, dire non au limogeage discrétionnaire sans motif valable et sans contrôle de quelque que ce soit alors que ce sont des fonds publics (le plan de financement du directeur viré ayant été refusé de go), qui financent ce centre d’art. C’est le plus grand centre d’art sous tutelle du ministère de la Culture hors Paris. Il ne faut pas confondre musée et centre d’art…

Puis c’est un moyen de défendre un professionnel face au ventre pas si mou que d’une administration de tutelle, souvent muette et impassible. Même si l’État ne finance qu’en partie le CNAC, son pouvoir est grand. Mais qu’attendre d’un ministère qui limoge également brutalement un directeur en cours de mandat, recruté par un comité suite à un process transparent, dont le mandat venait d’être reconduit pour deux ans ? Vous avez compris, il s’agit du cas Nicolas Bourriaud, ex directeur de l’ENSB-A, qui vient d’être recruté par le député maire de Montpellier, Philippe Saurel, à la tête de la Panacée (source ici).

Le Magasin, une aventure qui a duré deux mois me concernant, j’étais venu pour mettre en place d’un séminaire DCA, le réseau des directeurs de centre d’art, qui ne se fit pas. Enfin si, M Kaeppelin a parlé devant une table pendant une heure, médusant son public averti, en l’occurrence Xavier Dauroux du Consortium. Pour se replonger dans la réouverture après travaux, lisez ce billet de l’Humanité. C’était le 21 janvier 2006 et c’était la fête de l’art avec les artistes du label Good Life aux platines de la rue, le grand espace sous verrière de ce bel espace.

Signez la pétition sur Change.org

La page Facebook du comité de soutien

Le Quotidien de l’Art a relayé la pétition (vendredi 27 novembre 2015)

Photo : Yves Aupetitallot devant une oeuvre de Mai-Thau Perret au CNAC – Le Magasin, source : Saywho.fr